30/05/2008

 

Chouette fin de semaine.
Au moment où je quitte la société, Mi me propose d'aller prendre un verre avec quelques collègues.
Nous avons ainsi rejoint H, M, L et J. qui avaient pris un peu d’avance.
C’était vraiment chouette de se retrouver hors du contexte du boulot.
On se découvre autrement… (Et tiens, pourquoi donc ont-ils été si surpris quand j’ai pris une bière spéciale comme eux ! :-) )
Et puis surtout ça m’a fait vachement plaisir d’apprendre qu’ils trouvaient que je m'étais bien intégrée, moi la seule francophone au milieu de tous ces néerlandophones. Il parait aussi que « mes » hommes (-1 ;-) ) m’apprécient ! :-)
Un peu de baume au cœur avant la semaine prochaine qui s’annonce très difficile…
Mais d’abord, profiter du week-end !

22:10 Écrit par moonshine | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

29/05/2008

Jardin en ville

Depuis qu’on a changé la paroi opaque en cloison transparente entre mon bureau et celui de G, j’ai vue sur le jardin.
C’est vraiment très agréable pour moi.
J’ai beaucoup plus de lumière et mon âme d’agronome a été ravie de voir les buissons se couvrir de petites fleurs au début du printemps.
G m’invite de temps en temps à regarder par sa fenêtre pour voir l’évolution du jardin : j’ai ainsi vu le sol reverdir peu à peu (comprendre : se couvrir de mauvaises herbes….)
Mais depuis aujourd’hui, il ne m’est même plus nécessaire d’aller dans son bureau pour voir tout ça…
En restant assise, je vois les « moutardes » qui pointent leur tête…
Je me demande quelle hauteur doit atteindre la végétation pour qu’on intervienne…. et surtout, qui est le « on » ??

23:22 Écrit par moonshine | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/05/2008

 

Comme il m’a invitée ce midi pour un lunch « chic » dans un super resto, ce soir, il me semblait bon d’éliminer quelques calories..
Cours de Body Combat.
Il y a des nouveaux. Ils se placent au milieu du groupe pour mieux observer les mouvements.
B est dans la rangée devant moi.
Plus le prof dit de bouger les épaules pour effectuer les mouvements, plus elle « harloche » du popotin….
Le prof insiste : «Serrez les abdos. Restez compact. » Et elle, de balancer de plus en plus vite le bas des hanches.
C’est à mourir de rire.
Je crois que même le prof avait du mal à rester concentré.
Rien à voir avec la technique d’attaque/défense du Body Combat. Mais bon, si ça déstabilise l’adversaire, pourquoi pas … :-))

22:43 Écrit par moonshine | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

26/05/2008

 

Il revient… Il ne revient pas…

Des projets pleins la tête….même sans lui
Ce week-end, la vie me semblait belle !

22:41 Écrit par moonshine | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

21/05/2008

Ma tête...

L’une (la femme de M) veut me la couper.
L’un (de mes gars) souhaite sûrement en secret m’ en arracher les yeux pour me faire bien souffrir.
Et aujourd’hui, un chasseur la recherche…
Allez, ça au moins, ça fait remonter le moral ! ;-)

20:35 Écrit par moonshine | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

18/05/2008

Enfin trouvée!

Il l'adore la musique de cette pub!


The boys watch the girls while the girls watch the boys who watch the girls go by
Eye to eye, they solemnly convene to make the scene
Which is the name of the game, watch a guy watch a dame on any street in town
Up and down and over and across, romance is boss

Guys talk "girl talk", it happens everywhere
Eyes watch girls walk with tender lovin' care

It's keepin' track of the fact watching them watching back
That makes the world go 'round
"What's that sound?" each time you hear a loud collective sigh
They're making music to watch girls by

Guys talk "girl talk", it happens everywhere
Eyes watch girls walk with tender lovin' care

It's keepin' track of the fact watching them watching back
That makes the world go 'round
"What's that sound?" each time you hear a loud collective sigh
They're making music to watch girls by

The boys watch the girls while the girls watch the boys who watch the girls go by
Eye to eye, they solemnly convene to make the scene

La, la, la ,la

20:43 Écrit par moonshine | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

 

Pourquoi ne sais-je pas mettre un terme à cette histoire d’amour impossible ?
Est-ce parce que j’ai envie d’avoir un amoureux ?
Je ne pense pas… parce que les « occasions » n’ont pas manqué et ne manquent pas, si je peux parler ainsi...
F, J, D qui a mis une option sur moi ( !!!! beurk ! ), J d’en face (encore et toujours.. mais ce sera jamais), N, S, Y qui vient juste de reprendre contact dans un but que je peux deviner… et puis il y a eu V…
V avec qui tout aurait été possible : sympa, gentil, rigolo, mon âge et surtout complètement libre…
Mais V est arrivé au « mauvais » moment…
Tant que j’aurai M en tête, rien ne sera possible. Le simple fait de prendre un verre avec V me faisait me sentir coupable, comme si je trompais M alors qu’il était rentré chez lui.
Surréaliste !
Et puis V qui s’est dit amoureux de moi dès la première rencontre… ça m’a fait flipper.
Le coup de foudre, est-ce que ça existe réellement ?
Car V, c’est un regard (fascinant, certes) croisé lors d’une soirée chez une amie.
Juste un regard car il y avait tant de monde qu’on n’est pas parvenu (pas osé ?) à se parler ce soir là.
V, c’est le gars qui a eu envie de connaître celle qui, disait-il , « a de si beaux yeux et de si belles mains », :-)
V, c’est celui que j’ai envoyé promener à cause de M.
V, c’est ce quelqu’un qui ne s’est pas découragé pas et qui ne comprenais pas que je ne puisse pas le rencontrer même si j’avais un amoureux.
Et puis V, c’est aussi celui qui m’a appelée et s’est demandé ce qu’il se passait quand je n’ai pas su parler tant je pleurais.
C’était le lendemain du (d’un…) départ de M. Il ne pouvait pas le savoir.
V ne s’est alors pas encore découragé…
Et finalement V, j’ai accepté de le rencontrer…
V est hyper chouette, naturel et vrai, rigolo et tendre
V aurait peut-être pu faire chambouler mon cœur….
Mais M …M…. M…
Il me fallait du temps…
Et puis M est revenu…. avant de repartir…
M… que j’aime encore si fort ….

18:44 Écrit par moonshine | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |