30/03/2008

 

Je m’étais promis de rester zen quoi qu’il arrive…. Mais c’est archi difficile.
Tout me le rappelle.
La dédicace laissée dans le dernier livre qu’il m’a offert (Maurice Carême raconté par …sa maîtresse) me fait pleurer chaque fois que je l'ouvre.
Je ne sais pas si j’arriverai à le terminer. Je ne peux m’empêcher de relire sans cesse les mots de M.
Pourquoi m’a-t-il fait ça, comme ça ??
Ca fait très mal…

12:07 Écrit par moonshine | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

25/03/2008

 

Cela faisait une semaine qu’il était chez moi. Un peu contraint c’est vrai puisque sa femme avait découvert nos mails et ne voulait plus le voir…
Mais il semblait zen, prêt à commencer une vie avec moi….
La semaine a été très chouette.
Le jour de Pâques, il n’avait pas voulu rencontrer toute ma famille d’un coup et s’était donc éclipsé pour la journée. Je pouvais comprendre mais le retour au bercail pour un jour, ça m’a déjà fait mal …
C’était sûrement un signe …
Il était évident qu'elle voulait encore de lui...
Hier, on a pourtant passé une belle journée. On avait fait même des projets de grandes vacances…
Mais ce soir en rentrant : un sms : il ne reviendra pas. Il m’a appelée un peu plus tard mais ne savait pas parler. Elle était à ses côtés..
Que s’est-il passé ?
Ce matin, il était fou amoureux, il m’aimait beaucoup, aurait voulu que je n’aille pas travailler et ce soir, il est rentré chez lui…
Il viendra chercher ses affaires en mon absence. Elle refuse qu’il vienne en soirée quand je suis là…
Impression cruelle qu’il s’est moqué de moi……….
Tous ses mots doux, tout ce qu’il m’a dit… n’aurais-je pas dû y croire ?
Mais que s’est-il passé ? Je voudrais comprendre ? Elle est la sécurité ? Je ne suis qu’un jouet ?
M m’a à nouveau brisé le cœur…

Il doit déjà dormir. Le sommeil est son refuge. Et moi je fais quoi à part avoir mal ???

23:11 Écrit par moonshine | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

07/03/2008

The Nits

Le concert d’hier soir était fa-bu-leux !
Le groupe s’amuse et prend énormément de plaisir à jouer. C’est toujours un moment merveilleux de passer une soirée avec eux !
J’avais acheté mon ticket longtemps à l’avance. Je voulais les voir.
C’était un peu notre groupe à W et moi mais j’ai surmonté ce cap. Je suis maintenant capable de les écouter, de les voir sans repenser à ma vie avec W.
Quoique, hier, je n’ai pas pu ne pas penser à W car … il était là aussi… avec K ! Et il a fallu que je tombe 2x sur eux :-)
Mais le petit côté pimenté de la soirée était dû à la présence de J.
J.. Aahh, J, ce grand fan des Nits, ce lecteur que je ne connais pas mais qui m’avait fait savoir qu’il serait au concert.
J’allais essayer de le repérer à partir de quelques détails récoltés par ci par là….
Il avait un grand avantage sur moi : m’avoir vue en photo.
J’ai bien scruté la salle mais retrouver quelqu’un qu’on ne connaît pas, c’est très difficile…. Et puis quand on annonce qu’on vient à 3 et puis qu’on est que 2, ça fausse les pistes ;-)
J’ai donc quitté l’AB sans l’avoir vu.
De retour à la maison, un mail de J me disait qu’il avait été là, à côté de moi.
A côté de moi ? A côté de moi ? A côté de moi comment ?
Sa description de ma tenue est si précise que c’est certain, il était vraiment là, tout tout près.
Je n’en reviens pas qu’il m’ait reconnue!
Mais c’est surtout très étrange comme sensation : se savoir avoir été observée sans s’être rendu compte de rien…
Brrrrrrrr..
Tu sais, J, même si tu avais de bonnes raisons de ne pas te dévoiler, je regrette que tu aies gardé l’anonymat… ;-)

Qu'est-ce qu'il était bien ce concert!

23:04 Écrit par moonshine | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

01/03/2008

Choix difficile...

Felix a un accent délicieux. Aujourd’hui, il m’a emmenée au Paradis, puis à la Folie. Petit détour par Rome et le coquin, au retour, voilà qu’il me fait passer par cette route de campagne sur laquelle il n’y a quasi rien sauf un loveshop.
Mais Felix ne se débrouille pas mal.
C’est décidé : c’est sa voix que je conserve sur mon gps. Le français, version canadienne et masculine….

16:52 Écrit par moonshine | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |