28/02/2008

Mystérieux mail

Il fallait encore que ça m’arrive !
Un mail de Xx. En néérlandais.
Le nom m’évoque quelque chose. Mais de qui s’agit-il ?
Il souhaite avoir de mes nouvelles et puis… me fait une véritable proposition… Gloups !
Complètement paniquée, je passe rapidement en revue le nom de « mes » hommes..
Ah non, hein, pas ça ! Please !
Ouf ! Non… C’est idiot d’avoir pensé ça d’ailleurs... :-) Et puis, je viens de les quitter. Pourquoi l’un d’entre eux me demanderait-il de mes nouvelles ? Et comment aurait-il eu mon adresse électronique personnelle ?
Je relis le mail plus calmement.
Je commence à cerner le personnage : il parle d’une fête à laquelle je ne suis pas allée et où il espérait me voir ( !?!?!) et puis surtout il me demande de ne pas parler de son mail ni à C ni à G.
Re-gloups…. Ca fait plus d’un an que je n’ai plus vu ce groupe là.
Je ne suis pas sure d’identifier à 100% l’auteur du mail. Mais si je crois qu’il est celui qu’il est, il est marié… :-(
Il doit sûrement s’agir d’une erreur….
Mais pourquoi donc commence t’il ainsi ” Hier een klein mailje in het nederlands, want frans is niet mijn specialiteit.”
J’étais la seule francophone du groupe...
Et m.........!

22:22 Écrit par moonshine | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/02/2008

M

Je tends le bras pour le sentir … rien … mon lit est tellement grand…
Alors je roule vers lui pour me lover entre ses bras et ... le vide… personne…
Réaliser qu’il n’est pas à mes côtés.
La plupart de mes nuits sont perturbées.
M me manque tant.
Ca fait mal.
Par moment, je me demande si j’ai bien fait d’accepter ce nouveau job…. Les occasions de se voir sont maintenant si rares. La distance est là… cruelle.
Mais aurais-je dû refuser rien que pour être plus disponible pour lui?
C’était une vraie opportunité professionnelle… Bien sûr il n’y a pas que le travail qui compte… et puis peut-être que je vais échouer dans cette nouvelle fonction ? Je serais alors 100% disponible…
Notre histoire secrète n’a pas d’avenir ? Et pourquoi n’en aurait-elle pas après tout? Je rêve encore… Et pourquoi ne pourrais-je pas rêver ? Elle est belle notre histoire, difficile mais très belle.

Parfois se croiser, partager quelques trop courts moments volés et déjà devoir se quitter.
Un manque énorme … L’impression d’être amputée d’une partie de moi-même…
Je crois que je l’aime énormément…

22:58 Écrit par moonshine | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

23/02/2008

Cache-cache...

Réunion avec les boss.
On traite un cas difficile. C’est très sérieux. L’atmosphère est tendue.
Et soudain, oups, je l’ai sentie se détacher...
Tandis que la discussion se poursuit, la situation m’inquiète… Je mets discrètement ma main sur ma clavicule. Quand tout le monde est concentré sur les graphiques, j’en profite pour la glisser jusqu’à mon épaule.
Mais où donc est partie cette bretelle ?
Il faudrait une pause. Pour aller remettre tout ça en place.
D’un autre côté, il ne manquerait plus qu’elle glisse de dessous de mon pull au moment où je me lève.
A noter pour plus tard : éviter de porter ce soutien à bretelles amovibles un jour de réunion importante.

18:07 Écrit par moonshine dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/02/2008

Théâtre

Géniale ! L’idée est absolument géniale !
« J’ai gravé le nom de ma grenouiiille dans ton foie » Un spectacle à ne pas manquer !
Délire, foutoir, bizarrerie, on croit ne rien comprendre et puis… le conte commence.
Le conte… à rebours… une histoire de princesse très différente des histoires de notre enfance.

La pièce de ce soir m’a semblée bien terne à côté de ce spectacle très original et vachement bien construit !

22:48 Écrit par moonshine | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/02/2008

Batterie

Papa tenait tant à installer ce système sur ma voiture désormais remisée au garage.
«La batterie se rechargera automatiquement. Tu n’auras pas besoin de faire rouler ta voiture de temps en temps »
La batterie… on l’a cherchée, bien cherchée et …. pas trouvée… :-))
«Ca, je n’ai encore jamais vu de ma vie !» n’arrêtait-il pas de répéter. Et il se le disait encore à lui-même une fois dans sa voiture. Je l’ai entendu quand il a abaissé sa vitre pour me faire un petit dernier coucou :-)

21:19 Écrit par moonshine | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

17/02/2008

Un dimanche en ville

L’expo était superbe !
Le soleil était là. Il faisait gai se promener dans les rues de Bruxelles.
Belle journée de décompression.

21:14 Écrit par moonshine | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

16/02/2008

Folie des compteurs

La folie dont sont atteints en ce moment les compteurs des skynetblogs me fait flipper…
Et si, on me lisait vraiment ???

18:03 Écrit par moonshine | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |