15/10/2007

 

Samedi soir, 1h du matin…
Je n’ai rien bu et je suis chauffeur. B et moi revenons d’une « réunion des Anciens » …20 ans (gloups..) que nous avons fini notre rhéto…
Il y a énormément monde en ville.
Je roule prudemment. Je me méfie des piétons à cette heure de la nuit.
J’approche du grand carrefour. On commente la soirée et on se dit que finalement, personne n’a vraiment changé. Pas même les gars (du moins ceux qui étaient là) : ils ont encore tous leurs cheveux et ne sont pas ventripotents.. :-)
Le feu est vert. Je m’engage. On continue à papoter.
Et puis soudain, surgit de droite une voiture, suivie d’une autre. A une vitesse folle…
Je ne comprends pas. Y aurait-il une modification du carrefour autorisant les voitures venant de ce côté à tourner à droite ? Mais plus j’approche de l’autre côté du carrefour, plus je me rends compte qu’il n’y a pas de place pour que 2 voitures passent en même temps. Mais que se passe t’il ?
Pourquoi ces voitures passent-elles au rouge ?
Tout se passe très vite bien sur…en quelques secondes…
C’est alors qu’un troisième véhicule arrive plus vite encore, la police.
Si je n’avais pas eu de bons réflexes, B et moi mourions ce week-end.
Seigneur ! C’était une vraie course poursuite comme dans les films !
J’en ai encore les jambes qui tremblent quand j’y repense.

PS pour I. : Je te l’ai quand même ramenée entière, B.. :-)

22:55 Écrit par moonshine | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Soyons réalistes... ... tes bons réflexes n'ont pas servi les intérêts de la Police.
Blague à part, tu as bien fait d'être méfiante et attentive. D'ailleurs, sur la route, il faut toujours craindre le pire. Et les autres font suffisemment d'imprudences et de bêtises pour qu'on ne se permette pas le relachement.
Voilà des incidents qui marquent. Qui marquent mais ne traumatisent pas, j'espère ?

Bonne continuation !

Écrit par : Mike | 18/10/2007

Bonjour Mike! Le traumatisme n'était pas loin. Ca va mieux maintenant : en racontant l'incident à un commissaire, il m' a assuré que même avec ses feux lumineux et sa sirène, un véhicule prioritaire doit marquer l'arrêt à un carrefour à feux tricolores et surtout ne pas mettre la vie des autres en danger. Voilà qui rassure même si l'on sait que l'instinct de chasse et l'adrénaline en pareilles circonstances font que les hommes oublient parfois ces consignes ...
Nous serions donc mortes en conservant la priorité. La belle affaire.... :-(
Passe un bon week-end!

Écrit par : Moon | 20/10/2007

Les commentaires sont fermés.