28/01/2007

 

Ca peut paraître étrange mais j’ai assez bien dormi la nuit passée.
Il faut dire que la journée avait été bien chargée.
Déménagement de B et I. Monter, descendre. Charger, décharger camion et camionnette… Ca m’a bien fatiguée physiquement.
Le soir, le souper du club m’a aussi changé les idées même si on a beaucoup parlé de M.
Quand je me suis couchée, j’ai littéralement sombré dans un sommeil sans rêve ni cauchemar
Ce matin, par contre, j’ai dû lutter de toutes mes forces pour stopper les larmes.

Il le fallait pourtant. C’était aujourd’hui que je présentais copine M à G. Non, non, Je ne jouais pas les entremetteuses mais puisque le hasard a voulu que G s’installe dans la même rue que copine M, je tenais à les présenter l’un à l’autre.

Ah la la, je dois vachement les pomper les amis à revenir toujours avec les mêmes cas de figure….
Ils sont pourtant là, à m’écouter encore et encore, avec patience. Et de me redire des mots encourageants pour me remonter le moral tout en essayant de me raisonner en douceur.
Je sais qu’ils ont raison. Je le sais très bien.
Quand j’analyse la situation de façon rationnelle, je sais ce qu’il faut que je fasse. Mais je ne suis pas que raison.. Mon cœur explose.

22:34 Écrit par moonshine | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.