25/12/2006

 

Merry Christmas!

10:31 Écrit par moonshine | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

24/12/2006

Hasard

Il y a parfois des hasards surprenants.
Ce midi, en sortant de la piscine, je suis tombée sur le club de jogging, enfin sur le groupe des 15 km.
Eux venaient de passer devant … ma maison. Ils s’y sont arrêtés et ont frappé à la porte… mais bon .. je nageais.
Cela fait des semaines que je n’étais plus passée au club et voilà que le jour où ils s’égarent (car il faut s’égarer – et pas un peu - pour passer devant chez moi :-) , je les rencontre à leur retour au local (comprendre : café où se passe l’ « Après l’Effort ».).
Je me suis laissée embarquer pour aller boire un verre… Difficile de refuser quand une petite dizaine de beaux mâles musclés vous le demande si gentiment :-))
C’était gai de les revoir ! C’est vraiment un chouette groupe.
Qu’est ce que j’ai envie de courir à nouveau !
Ma cotisation 2007 est déjà en ordre : j’ai encore l’espoir d’avoir un genou parfaitement fonctionnel.

17:19 Écrit par moonshine dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

23/12/2006

2 questions

« Es-tu heureuse? »
Question de ex belle-maman chez qui je suis allée dîner.
Je dois avoir hésité un fragment de seconde mais la réponse a été : oui.
Je ne suis certainement pas malheureuse. Loin de là…
Mais si je ne suis pas malheureuse, suis-je forcément heureuse ?
Je n’ai pas faim. Je n’ai pas froid. J’ai une chouette famille, aimante et que j’aime. J’ai des amis. J’ai un boulot que j’aime. J’ai une maison. J’ai une voiture. Et je suis très amoureuse…
La vie me plait.
MA vie me plait même si parfois/souvent je ne sais pas trop ce que je dois en faire.
Les deux grandes questions du moment : M et le boulot…

M… Toujours pas de « solution » concrète en vue…
On s’aime. On a passé un jeudi après-midi super chouette !
Vendredi aussi, on a réussi à passer quelques heures ensemble.
Les 10 prochains jours seront difficiles. M est en vacances. Les chances de se voir, se parler ou même se lire sont minimes….
Il les redoute ces 10 jours de « surveillance » permanente (légitime…). Il ne sait même pas s’asseoir tranquillement derrière l’ordinateur. Elle ne le laisse quasiment pas seul un instant.
Ce matin, M a quand même réussi à me téléphoner 2x grâce à une histoire de séchoir en panne qui imposait une visite urgente au brico :-)))

Mon job.. Je l’adore mais le salaire n’est pas élevé.
Et puis, j’ai l’âge que j’ai. C’est peut-être maintenant le moment de changer.
Mais honnêtement, si je change, ce ne serait que pour avoir des fins de mois moins difficiles… mais est-ce vraiment une bonne raison ??
On passe la plus grande partie de sa journée au boulot, c’est important de s’y sentir bien. J’en ai fait l’expérience. Mon premier job a été un cauchemar.
Je n’arrive pas à me décider. Changer ou ne pas changer ?
J’avoue que changer «juste » pour ça me fait peur. Et si ça ne marchait pas ailleurs ? Est-ce que je peux prendre ce risque ? J’ai absolument besoin d’un revenu.
En tout cas, je réactualise mon cv.
Mercredi, j’ai un entretien d’évaluation. Ce sera l’occasion de demander une augmentation mais je connais la réponse : petite boîte… patron hollandais….. et blabla…
Ca va être dur de négocier. Je n’ai jamais été experte pour me vendre… Mon seul atout est que si je les quitte maintenant, ils seront embêtés pendant plusieurs mois…

Pour le moment, toutes ces questions ne m’empêchent pas d’être .. oui… heureuse même si les fêtes me donnent le blues….

20:57 Écrit par moonshine | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/12/2006

En vrac

Le concert était génial !
J’ai plané pendant trois heures.
J’y ai revu A, un ami de W.
A la façon dont il m’a serrée dans ses bras, il devait être content de me revoir. Je pense qu’il était sincère. Il ne voulait plus jouer dans le groupe de W au moment où W m’a quittée.
Le revoir, si gentil, si pareil à lui-même, m’a émue jusqu’aux larmes. (J’aurais dû faire pleureuse, moi….)
Plus d’un an qu’on ne s’était plus vus…

La grand-place était belle et le café sympa.

F, le gars de la piscine, est là à chaque fois que j’y suis. Je n’ai pourtant pas d’horaires. Il ne sort de l’eau qu’en même temps que moi, même s’il là depuis 2h déjà. Je ne dirais pas qu’il me drague, non, ce n’est pas vraiment ça mais il me fait une sorte de show.
Une chose est certaine : il ne m’attire pas du tout. Je n’ai d’ailleurs jamais rien grand-chose à lui dire.
Mais je voulais savoir…. Il est marié… et je m’en doutais.

Les chiffres sur ma balance vont vers le bas :-)

Y, le gars du concert de vendredi est un pot de colle !
Il me faut absolument un téléphone fixe moderne qui montre le n° d’appel. Je veux filtrer…
Pfff… C’est ma propre faute. Pourquoi lui ai-je donné mon n°! Me suis encore fait avoir…


M est très amoureux :-))))))

21:24 Écrit par moonshine | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

11/12/2006

Pink Floyd

Ce soir, concert de Pink Floyd. Enfin ....The Machine performs Pink Floyd...
M aurait aimé m'accompagner.
J'aurais aimé qu'il m'accompagne.
C'est certain que la musique va faire couler mes larmes. Cette musique me touche tant.
Et elles couleront plus encore quand je penserai très fort à M qui n'est pas là.

16:56 Écrit par moonshine | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

09/12/2006

Ph.

Ce soir, petite sortie avec M (copine M, pour Bugs qui mélange tout :-) )
Je vais revoir le "mordeur de nombril"…
Presqu’un an déjà que l’incident s’est passé. Réveillon 2005…
Il ne peut pas s’en souvenir vu l’état dans lequel il était. Mais moi quand j’y repense, je sens encore ses dents rentrer dans mon ventre !

16:52 Écrit par moonshine | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

concert

Ca vous arrive souvent de vous faire inviter par un inconnu ?
A moi, non plus… mais ça m’est arrivé hier …

Vendredi soir, concert de Venus. J’y vais seule. Je n’ai cherché personne pour m’accompagner.
J’ai une super place en plein milieu, pas trop loin de la scène. (merci Bi !)
A côté de moi : un siège libre …
Il a fallu qu’il vienne s’y installer.
Je suis plutôt du genre discrète, à passer inaperçue… Mais ce fut quand même pour ma pomme….
A peine assis, c’est avec moi qu’il entame la conversation et pas avec la personne à sa droite.
Comme je suis polie, je réponds…. On a ainsi papoté un peu avant le concert.
Après les deux rappels, voilà qu’il m’invite à boire un verre. Moi, la grande timide, je m’entends accepter…
Le concert m’a plu. Je n’ai pas envie de rentrer tout de suite chez moi. J’aime prolonger les concerts en échangeant ce qu’on vient de vivre. Alors pourquoi pas ? …
Mais en quittant la salle, je repense à ce que me répète souvent M. : « Tu ne vois le mal nulle part. Fais gaffe à toi… »
Bon, qu’est ce que je fais ? Je change d’avis ? Je cherche vite un prétexte bidon ?
Le « danger », on le sent, non ???
Je n’en sais rien après tout… Il ne m’est jamais rien arrivé de catastrophique…
Bon, pourvu qu’il ne veuille rien d’autre que boire un verre…

Tout s’est finalement bien passé. Ouf !
Je me demande parfois, si je n’aime pas prendre des risques…

Le concert quant à lui, je l’ai trouvé extra même si on ne savait pas bouger, assis dans nos fauteuils moelleux…
En quittant la salle, je me suis offert leur cd que je n’arrive pas à trouver en magasin.
C’est le chanteur du groupe qui me le vend. J’entends alors la grande timide que je suis lui demander comment il connaît le P.F. qu’il remercie sur le premier cd.
Ce P.F là est sûrement le même que je connais. Ce nom anglais, en Belgique, il ne peut y en avoir qu’un... Effectivement, il s’agit bien de lui. Le chanteur et moi on bavarde un peu et puis comme une groupie de 18 ans voilà que je lui demande de me dédicacer l’album que je viens d’acheter ...
Je dois avoir muté…

15:41 Écrit par moonshine | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |