09/12/2006

concert

Ca vous arrive souvent de vous faire inviter par un inconnu ?
A moi, non plus… mais ça m’est arrivé hier …

Vendredi soir, concert de Venus. J’y vais seule. Je n’ai cherché personne pour m’accompagner.
J’ai une super place en plein milieu, pas trop loin de la scène. (merci Bi !)
A côté de moi : un siège libre …
Il a fallu qu’il vienne s’y installer.
Je suis plutôt du genre discrète, à passer inaperçue… Mais ce fut quand même pour ma pomme….
A peine assis, c’est avec moi qu’il entame la conversation et pas avec la personne à sa droite.
Comme je suis polie, je réponds…. On a ainsi papoté un peu avant le concert.
Après les deux rappels, voilà qu’il m’invite à boire un verre. Moi, la grande timide, je m’entends accepter…
Le concert m’a plu. Je n’ai pas envie de rentrer tout de suite chez moi. J’aime prolonger les concerts en échangeant ce qu’on vient de vivre. Alors pourquoi pas ? …
Mais en quittant la salle, je repense à ce que me répète souvent M. : « Tu ne vois le mal nulle part. Fais gaffe à toi… »
Bon, qu’est ce que je fais ? Je change d’avis ? Je cherche vite un prétexte bidon ?
Le « danger », on le sent, non ???
Je n’en sais rien après tout… Il ne m’est jamais rien arrivé de catastrophique…
Bon, pourvu qu’il ne veuille rien d’autre que boire un verre…

Tout s’est finalement bien passé. Ouf !
Je me demande parfois, si je n’aime pas prendre des risques…

Le concert quant à lui, je l’ai trouvé extra même si on ne savait pas bouger, assis dans nos fauteuils moelleux…
En quittant la salle, je me suis offert leur cd que je n’arrive pas à trouver en magasin.
C’est le chanteur du groupe qui me le vend. J’entends alors la grande timide que je suis lui demander comment il connaît le P.F. qu’il remercie sur le premier cd.
Ce P.F là est sûrement le même que je connais. Ce nom anglais, en Belgique, il ne peut y en avoir qu’un... Effectivement, il s’agit bien de lui. Le chanteur et moi on bavarde un peu et puis comme une groupie de 18 ans voilà que je lui demande de me dédicacer l’album que je viens d’acheter ...
Je dois avoir muté…

15:41 Écrit par moonshine | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.