05/12/2006

Camionnette rouge

Je suis la camionnette rouge depuis un moment. Elle m’embête. Elle roule juste un peu trop lentement.
Arrivée sur l’autoroute, je la dépasse.
Quelques kilomètres plus loin, c'est elle qui me dépasse.
Dans les montées, elle n’avance vraiment pas. Je la dépasse à nouveau.
A H. dans les files, je suis sur la bande de gauche. La camionnette est sur la bande de droite. Voilà qu’elle s’arrête à ma hauteur.
Je sens que le chauffeur me regarde. Voilà même qu'il commence à klaxonner. Et pas un peu…
Mais qu'est-ce que c'est que ce truc?
J’imagine le pire :
Me manquerait-il une portière ? non
Ma voiture brûlerait-elle ? Je ne vois rien ni ne sens rien …
Je risque un œil plus affirmé vers le conducteur. Hmm pas mal…
Il me fait des grands signes. J’abaisse la vitre côté passager.
" Tu vas bien? Comment ça va à F? . et patati patata…
Mais qui est-ce donc ??? Je ne vois absolument pas. Je sens que je dois lui répondre..
Avec un « tu » ? Avec un « vous » ?.
Finalement, toute bête, je dis : Désolée, je ne reconnais pas…
Mais siiiiiiiii, au mariage de K. !
Effectivement, j’ai été assise à table à côté de lui pendant toute la fête…
La honte…
Il m’avait reconnue au moment où l’on est monté sur l’autoroute. A 7h15, il fait pourtant encore très noir, non ?

22:40 Écrit par moonshine | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Encore un homme fou de toi ... ;-) Dommage qu'il n'y aie pas les photos, j'aime parfois ce noir-nuit qui envahit la route les matins d'automne/hiver, à 6h30.
Parfois je "rencontre" des collegues sur l'autoroute, mais plus souvent je "rencontre" des abrutis finis et dangereux.

Bien à toi,

Écrit par : Eric | 07/12/2006

Les commentaires sont fermés.