29/11/2006

 

Il a eu tellement peur de me perdre. Je le sens à nouveau très très amoureux.
Ce midi, M m’a emmenée dîner au N.
J’adore ces instants volés passés avec lui.
Ne pas se prendre la tête et simplement vivre ces moments magiques.

Après le boulot, rendez-vous avec W. Je lui devais un verre. Il le ‘’réclamait’’.
Chouette moment aussi.
Il m’envoie toujours un sms gentil après chacune de nos rencontres. C’est curieux mais ça fait plaisir.

Voir M et W le même jour … bizarre la vie

22:31 Écrit par moonshine | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

28/11/2006

 

Ces moments très forts
Ces moments d’intense complicité
Ces moments où l’on rit
Ces moments où l’on se caline
Ces moments où l’on s’aime
Valent bien la peine d’être vécus non ?

22:32 Écrit par moonshine | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

26/11/2006

GPS

B a un gps depuis un an. Il l’avait acheté en promo mais la promo a vite été perdue car comme l’appareil ne fonctionnait pas bien, B a effectué moult aller-retour jusqu’au magasin (ce qui n’a rien changé à l’état de fonctionnement du gps)
B et MP sont de sortie dans une région qu’ils ne connaissent pas. Complètement perdus, ils décident bon gré mal gré d’utiliser le gps. C’est finalement en ouvrant le carreau de la voiture et en demandant la route qu’ils arriveront à destination.
Au retour, même problème : le gps est fou et les emmènent dans des endroits incongrus. B, au bord de la crise de nerf, finit par arracher l’appareil de son support et l’envoie sur le siège arrière. Il parait que l’écran est resté lumineux pendant tout le trajet comme pour narguer B….
De retour à la maison, MP sort de la voiture pour ouvrir la porte de garage. B sort aussi quelques minutes.
Quand MP veut refermer la porte, elle aperçoit un bidule tout écrabouillé sur le sol : le gps….
B nous a avoué hier soir avoir connu un grand moment de jouissance quand il a roulé sur le gps en entrant dans le garage…..
MP n’a pas pu ramasser l’appareil. B tenait à ce que cet objet de malheur passe la nuit dehors sous la pluie…

B fait partie de ma famille…
Serions-nous tous un peu dingues ?
Je ne raconterai pas l’épisode du gsm. Ca ne ferait que confirmer….

20:33 Écrit par moonshine dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

23/11/2006

 

Ah ben mince ! Je rate une soirée chez l’ambassadeur….
Je me demande si on aurait eu des F.. ro Rochers …

23:11 Écrit par moonshine | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/11/2006

Notices

Ca restera toujours un grand mystère pour moi : le pliage des notices de médicaments.
J’ai beau m’appliquer à faire attention en les dépliant, je ne parviens jamais à les replier comme elles l’étaient au départ.
Quelle est la logique de ces pliages ? Ca m’échappe complètement…

18:04 Écrit par moonshine | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Visites

Voisin J. venait de partir sans avoir pu me convaincre d’aller manger une pizza le soir avec lui (j’ai remercié discrètement le ciel d’avoir fait que je sois malade…), quand on a à nouveau frappé à la porte …
C’était une vraie surprise cette fois… bien plus agréable… M

Il avait envie de me voir.
Faire le trajet en moto (prétexte pour sortir seul…) et se geler pour venir chez moi sans même savoir si j’y serais…. je me dis qu’il tient à moi.
Si j’avais été en forme, je n’aurais pas été à la maison. F devait m’emmener à une dégustation de vins.
Quand M s’en est souvenu, il m’a dit que c’était très bien que je sois malade….
C’est qu’il est jaloux en plus… :-)
A la façon qu’il a de me prendre dans ses bras, j’ai l’impression qu’il avait un besoin vital de me voir.
Sentiment étrange. Tout se mélange à nouveau dans ma tête.
Il faut que je reste zen. Je sais ce qu’est et restera notre relation.
Et puis I me le rappelera et elle aura cent fois raison...

On a partagé douceur, tendresse, amour et microbes…
C’était si bon de le voir.

14:28 Écrit par moonshine | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

18/11/2006

Remède

M m’en avait donné la recette.
Je n’avais pas tout à la maison.
En sortant de chez le pharmacien hier soir et dans un sursaut d'énergie, je suis donc allée acheter cet élément essentiel au grog : le rhum.
En fin de soirée, émergeant de mon demi coma, je m’en suis préparé un.
J’ai senti les effets se propager dans mon corps et ma tête à une vitesse telle que j’ai même pensé à finir la tasse assise sur mon lit. J’allais m’écrouler, c’était certain…
Il faut dire que j’avais rempli un mug… entier…
En ralentissant, le rythme d’absorption du breuvage, j’ai pu terminer la tasse en bas. Quand même…
Mais M n’avait pas menti : il n’a pas fallu 2 min dans mon lit pour je m’endorme

18:44 Écrit par moonshine | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |