15/10/2006

Piscine

Gros coup de blues ce matin.
Moral à zéro. Je me sens mal, moche, archi nulle.
Si je reste à la maison, je vais encore me mettre à pleurer.
Et je ne veux plus pleurer pour lui. Il a choisi. Il a sa vie là-bas, bien entouré et adoré. Ce n’est pas parce que je suis seule ici que je dois me morfondre.
Direction piscine.
Me saouler de longueurs pour m’interdire de penser trop.
Je nage depuis 1/2h. Le monde commence à arriver.
Un gars s’installe à côté de moi.
Il attend mon demi-tour pour démarrer avec moi.
C’était un peu comme 2 voitures arrêtées au rouge. Un conducteur défie l’autre du regard pour une sorte de course… J’ai eu la même impression. Mais là, il a été surpris… je nage vite.
Il reste derrière moi mais persévère…
A un moment, bloquée par un groupe d’enfants, je dois les contourner. Il a rattrapé son retard.
Il est alors toujours resté à ma hauteur me gratifiant d’un sourire à chaque demi-tour…
Quand je me suis arrêtée parce que j’avais fait mes 2000 m, il s’est également arrêté.
On a papoté. Il m’a demandé s’il me reverrait dimanche prochain…
C’est idiot que quelqu’un que je n’ai jamais vu parvienne à me faire sentir déjà un peu moins nulle…

12:31 Écrit par moonshine | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

INTERDICTION de penser que tu es nulle!!! C'est la vie qui l'est parfois...pas toi! Je t'embrasse.

Écrit par : Syolann | 15/10/2006

C'est pas idiot ! C'est juste la vie qui t'autorise à papoter avec un qui s'interroge sur toi

Continue donc à nager, tant que cela te fait du bien !

Écrit par : marine | 15/10/2006

Ce n'est pas nul c'est normal, parfois un geste insignifiant peut t'arracher un sourire ou une bonne pensée et ce sont ses moments qu'il faut garder en souvenir, car ils sont précieux...

Écrit par : Raphie | 15/10/2006

Les commentaires sont fermés.