22/07/2006

Arrivée à San P.

On a fait le trajet d’une traite. A quatre dont 2 chauffeurs et un cd coincé dans le lecteur.... Heureusement que G était là car à la fin je n’en pouvais plus…
On a trouvé le village sans problème. Mais on n’avait pas l’adresse de la maison.
Un coup de tél à C qui nous dit d’avancer jusqu’à la maison jaune et que de là, elle nous ferait signe. Regard à gauche, regard à droite. Rien. On cherche encore. G lève alors les yeux trèèèèèèès haut. On a vu la maison tout là-haut perchée dans la montagne et la main de C qui s'agitait. C’est comme ça que nous sommes arrivés dans le hameau V.

20:16 Écrit par moonshine | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Penser à ... Normal de penser à l'etre que l'on aime.
Les amis peuvent tjs nous dire "Mais lache-toi, ne pense plus à elle/lui", on n'y peut rien, difficile de controler le coeur.
Cela dit, tes vacances t'ont surement du bien, meme minime.

Et sinon, apres les eaux de Venise ... quand te jettes-tu à l'eau, justement ? Puisque seule toi semble avoir suffisamment de cran.

Bises



Écrit par : Eric | 23/07/2006

Je n'y arrive pas, Eric....

Écrit par : Moonshine | 24/07/2006

Les commentaires sont fermés.