08/07/2006

Vacances

M vient de m’appeler.
3 semaines sans se voir….
Ca va être très dur ! Il me manque déjà énormément. La boule d’angoisse est là en permanence dans mon estomac.
L’épisode « F » m’a fait sentir à quel point je l’aimais, lui M. Nos tentatives de séparation sont vaines… Pourtant, on connaît l’issue de notre histoire. On se quitte, on se retrouve, on se quitte, on se retrouve. On se fait mal….

Départ demain très tôt. Je vais chercher C et son amoureux A, puis G. C’est chouette que G vienne dans ma voiture. Il sait conduire. On pourra se relayer. En plus il est intéressant, le voyage ne devrait pas sembler trop long.
Arrivée prévue demain soir. C et S seront déjà là.
B et L n’arriveront par avion qu’en cours de semaine.
Mille choses encore à faire encore. Je viens de nettoyer la voiture. Reste donc : repasser, faire ma valise, aller porter une partie des bagages et instruments de musique chez D qui roulera seul et a donc beaucoup de place dans sa voiture.
Passer remercier voisin D qui m’a fait une surprise en taillant la haie
Passer chez mes parents

J’aspire à ces vacances tout en les redoutant un peu.J’y aspire car je veux changer d’air, essayer de prendre un peu de recul, faire le point sur l’année qui vient de s’écouler. Un an déjà que W et moi partions en « voyage de divorce » comme j’ai toujours appelé nos dernières vacances.
Mais j’aspire surtout à ces vacances car je veux passer de bons moments avec les amis sans me prendre la tête. Vivre un peu au ralenti, rire, écouter de la musique..
Les 2 dernières semaines ont été très (trop) chargées. J’ai même oublié de cueillir les framboises alors que je les guettais tant j’adore ça !
Beaucoup d’heures de sommeil en retard. Il me faut du repos. Je ne vois plus clair.

Je redoute ces vacances car je sais que je ne saurai pas m’empêcher de penser à M.
Je sais que j’aurai d’énormes coups de blues.
L’éloignement est peut-être pourtant la «solution »….

Et F… Ce n’est jamais facile d’éconduire un « soupirant » mais j’ai été très claire avec lui. Il m’a dit avoir bien compris mais continue cependant à m’envoyer des messages. Pourvu qu’il abandonne vite !
Je voudrais des vacances sans « torture » intérieure…

12:28 Écrit par moonshine | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.