05/06/2006

Lundi de Pentecôte

Il faut être du cru pour comprendre…
J’avais annoncé au bureau que je faisais un pèlerinage. Ils ont tous ri !!
J’avoue que j’ai parfois l’art de dire les choses…
Pas grave ! Il en faut plus pour me faire reculer :-))

Lever à 5h30. Il fait beau déjà.
Nous sommes au coin du chemin de mes parents, un peu en avance. Nous les voyons arriver. Il y a déjà du monde.
La police montée ouvre la procession. Derrière, la chasse de Saint-Vincent portée par les confrères et puis les pèlerins… C’est impressionnant de voir tous ces gens remonter la rue d’un pas rapide.
Ca me prend aux tripes. Toute ma « jeunesse » me revient en tête. Des années que je n’avais plus fait le Grand Tour ! Depuis que je me suis « exilée » en fait…
11 km dans la campagne, de chapelle en chapelle, il faut vraiment être de là-bas pour comprendre….

J’avais donné rendez-vous à des amis pour marcher avec eux. J’avais tant de choses à leur raconter, on allait avoir le temps….
Et puis en fait, j’ai revu pleins de copains. C’était super chouette ! Certains n’ont pas changé. D’autres n’ont plus de cheveux. Certaines copines ont gagné pas mal de rides. Pfff aurais-je vieilli autant? La maman de B ne m’a pas reconnue … mais bon mon look est tout autre, c’est vrai..
Il y en a que je ne reconnais que parce qu’ils sont devenus le portrait craché de leur papa. C’est fou comme on peut changer en 10 ans!
Certaines sont là avec leurs enfants, des plus grands, des tout petits, ou des ventres arrondis.
Vers 8h, un arrêt plus long est prévu devant une des chapelles. B propose qu’on aille déjeuner chez ses parents.
Une immense table est dressée. Les couques au chocolat et les pistolets sont dans paniers, prêts à être dévorés. Mmmmm cette pause a fait un bien fou.
Il a fallu qu’on rattrape le groupe. Mon genou m’a presque lâchée….
Le Tour s’est terminé vers 10h45. On a juste le temps de redescendre en ville pour voir le départ du cortège historique. Pour ça aussi, il faut être de S. pour apprécier. W n’a jamais compris pourquoi j’aimais voir ça chaque année….

Ensuite « traditionnel » dîner à R. (tout tout près de chez M…) avec papa, maman et soeurette.
Appel de M. quand on a juste fini de manger. Je m’éclipse pour lui parler. C'était bien de l'entendre... Quand je reviens, pas une question de mes parents sur mon interlocuteur. Ils doivent savoir, ce n’est pas possible. Ils restent discrets. Je les adore.
Retour à S. pour le « traditionnel » bbq chez les voisins.
Si je n’explose pas cette nuit, c’est un miracle ! Le pèlerinage aura servi :-))
Journée extra !

23:02 Écrit par moonshine | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

__________ Merci pour ton mail d'encouragement, Moon. J'ai passé un lundi de pentecôte de mert' ( ce qui n'a pas du tout l'air ton cas) mais un mardi 6 réussi. :-)

Écrit par : isa pas 2 | 07/06/2006

A Isa Heureuse que tout ce soit bien passé :-))

Écrit par : Moon | 08/06/2006

... Quand les traditions reprennent le dessus...C'est tjrs fun. Ca manque ici des "traditions du cru".

Écrit par : leozz | 09/06/2006

Les commentaires sont fermés.