11/03/2006

"Rendez-vous devant le cimetière...

... à 18h» m’avait-il proposé. « J’aurai une veste rouge »
En y repensant, le cimetière…. drôle d’endroit. Pourvu que ce ne soit pas un psychopathe…
En quittant le bureau, je lance quand même un : « si je ne suis pas là lundi, fouillez mon disque dur ».

J’arrive presqu’ à temps. Difficile de se garer...
Il m’appelle : « Tu es où ? »
Une veste rouge, un téléphone à la main, ça doit être lui : « Je suis juste derrière toi »
Il se retourne. Je le vois pour la première fois.

Il pleut. On ne s’attarde pas dehors.
On entre dans une taverne prendre un verre.

On en a pris un deuxième.

Difficile de savoir ce que pense l’autre mais ça fait deux heures qu’on est là à discuter. Le temps passe vite.
Et si on mangeait ?
On a mangé. On a parlé encore et encore. On a beaucoup ri.
On avait dit juste un verre sur une terrasse….

On a repris un verre. Déjà minuit trente.

J’ai rencontré ce soir quelqu’un de très gentil, d’amusant, bavard :-))), très agréable à écouter et à regarder avec, quand il sourit, une petite fossette à droite (peut-être à gauche aussi mais je n’ai pas vu) à vous faire craquer.

02:55 Écrit par moonshine | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

un verre en terrasse...?! Hier??? il ne pleuvait pas des cordes??? C'était où votre verre, en Floride? à Barcelone?

Au fait, c'est qui?

Allez, dis moi... je ne le répèterai pas, sioupais,... ;o)

Écrit par : bugs | 11/03/2006

Tiens tiens... Sympa cette rencontre.
C'est bien de ne pas se laisser aller ;-)

bises

Écrit par : Eric | 11/03/2006

Bugs, tu es trop curieux ... Je te laisse chercher...
Eric, ne va pas imaginer des choses qui n'existent pas :-)))

Écrit par : Moonshine | 11/03/2006

Les commentaires sont fermés.