11/03/2006

Hôpital

C., 10 ans, 2 jambes cassées.
A., mon âge, côtes cassées, sternum cassé, genou cassé.
Collision frontale mercredi soir. Opération d’urgence dans la nuit.

Je leur ai rendu visite cet après-midi.
G. m’avait prévenue : « N’aie pas peur en entrant dans la chambre, A. est toute bleue."
On a beau être averti, c’est un choc.

Quand l’infirmière a soulevé le drap, j’ai vu les pièces métalliques qui traversaient les petites jambes de C. J’ai cru m’évanouir. J’enlève un pull. Puis un second. Surtout ne pas défaillir. On est là pour leur remonter le moral, surtout ne pas leur montrer que oui, c’est vachement impressionnant de les voir dans cet état.
Les infirmières sont aux petits soins. Une dizaine de fois, elles sont venues pour déplacer délicatement de quelques centimètres les pieds de C qui souffre de rester dans cette position. Toujours souriantes, patientes, réconfortantes. Je les admire.

On voit que C et A ont terriblement mal.
Je crois que je ne vais pas en dormir de la nuit.

20:47 Écrit par moonshine | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Colayne :-(((

Écrit par : Colayne | 12/03/2006

Les commentaires sont fermés.