08/03/2006

Banquier

Mon banquier m’appelle.
On parle “affaires”.
“Ne t’inquiète pas M, tout est en ordre pour ton emprunt. Ils ont simplement beaucoup de retard là-bas. Mais j’ai leur accord oral aux conditions discutées.”
Et puis… il prolonge la conversation.
Il veut savoir comment je vais, si je m’habitue à ma nouvelle vie de célibataire (tiens, il me semble me souvenir que lui aussi est récemment séparé), on parle de tout et de rien, il veut finalement savoir ce que je fais le week-end prochain …
Ma parole! Si j’avais été libre, il m’invitait...
La prochaine fois que je vais le voir pour avoir de bonnes conditions, c’est sûr mon décolleté sera plus profond encore!

13:10 Écrit par moonshine | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.