20/12/2005

Bikini

Ce soir, piscine. J’avais très envie d’y retourner. Cela faisait un moment que mes activités m’avaient empêchée d’y aller. Cela me manquait.
J’enfile mon bikini de compétition et tout en me dirigeant vers le bassin, je me jette négligemment un coup d’œil lorsque je passe devant le miroir. (Oui, il y a un miroir à la piscine…) Là, horreur !
Je remarque que mon bikini (à peine un an) est littéralement usé sur une bande verticale, large de +/- 8 cm.. Oups… Que faire ?
Demi-tour et me rhabiller sans avoir nagé ?
Me précipiter dans l’eau et espérer que je ne connaisse personne ?
Je choisis la seconde option me disant que cette partie de mon maillot doit me paraître à moi plus transparente qu’elle ne l’est en réalité..
Et puis, il m’avait semblé avoir aperçu peu de monde.
Effectivement : seulement 15 personnes mais .. 5 du «loopclub». Je n’en vois jamais autant à cette heure-là d'habitude.
La situation s’est aggravée quand je suis rentrée dans l’eau… Et j’aurais vraiment préféré que ces personnnes-là ne voient pas cette partie de mon anatomie…
Quelle gêne !

23:05 Écrit par moonshine | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

:-D Les ravages du chlore ;-)

Écrit par : marco | 21/12/2005

C'est la vie La plus gênée était peut-etre seulement toi.
Amitiés.

Écrit par : Eric | 21/12/2005

Colayne Bikini rayé, loopclub... que de poésie..
Ta réputation est à terre...
:-)

Écrit par : Colayne | 21/12/2005

Marco, tu ne peux pas mieux dire...
Eric, les autres se marraient. La plus gênée était effectivement moi!
Colayne, Retourne le couteau dans la plaie, retourne-le....
Je m'en souviendrai lol ;-)

Écrit par : Moonshine | 22/12/2005

Les commentaires sont fermés.