01/12/2005

 

Visite chez la gynéco. Je la mets au courant du départ de W.
Elle tombe des nues. Cela faisait 6 ans qu’on préparait « ensemble » un bébé.
Sa réplique fuse : « C’est qu’il ne te méritait pas ».
Au lieu de me faire du bien, ça me fait éclater en sanglots. Pas devant elle quand même mais dès que j’ai été dehors.
Cette phrase me tourne dans la tête. Drôle de phrase.

Grosse crise de larmes. Cela faisait un moment pourtant…
Le stress du prochain « WE déménagement »?
Le stress de la séparation qui s’officialise de plus en plus sur papier ?
Ou cette impression d’avoir un ventre-cimetière ?

23:31 Écrit par moonshine | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Salut Salut, merci pour ton petit mail très sympa. J'y repondrai sous peu.
Je suis bien triste pour toi.
Après 6 ans...
J'aurais envie de dire comme ta gyneco, mais je ne peux pas me permettre, je ne te connais pas assez pour dire ça, question de respect ou familiarité amicale.

Tiens bon.

Écrit par : eric | 02/12/2005

Les commentaires sont fermés.