28/11/2005

Samedi soir

Pour une fois ils ont dégagé la route dans mon village ! Sympa, ok, mais comment je fais moi, pour me garer à hauteur de la rue avec ces énormes tas de neige repoussés sur le côté ?
Bon, je tente le coup et je me mets dans mon allée. Pas loin, non, juste de façon à ne plus être sur le chemin. (Ma maison se trouve beaucoup plus bas que la route.). Puis, armée d’une pelle, je me dégage un emplacement pour mettre ma voiture sur le côté de la rue. En fait, il faut absolument que l’allée soit libre. Une copine a laissé sa voiture dans mon garage pour une escapade de quelques jours (avec son amant) à Paris. Ils doivent repasser le soir pour la récupérer. J’imagine le drame si elle rentre sans sa voiture… (Je ne sais pas pourquoi je cautionne des trucs pareils étant donné ma situation mais bon…mon refus n’aurait quand même rien changé)
Un bel emplacement m’attend donc là-haut. Il n’y a plus qu’à faire une petite marche arrière et me voilà sur la route !
Je savais que je rêvais ! Elle ne veut pas remonter ma voiture !
Redescendons alors jusqu’au bout et essayons de remonter en marche avant.
C’était pas une bonne idée ! Voilà maintenant ma voiture coincée devant le garage.
Heureusement, le ‘SOS voisins’ marche bien dans le village. Merci J !
Les cancans vont vite aussi car 2h plus tard : toc toc. D (vers qui je me tourne toujours d’abord en cas de détresse) vient aux nouvelles. Je crois qu’il a été vexé de n’avoir pas été appelé cette fois-ci.

22:36 Écrit par moonshine | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.