25/09/2005

Grand'Lë

Samedi 18h30. Inauguration du ‘Grand’ Lë ». Une jolie petite statue qui a pris sa place devant la Maison de Village.
Le « Grand’ Lë » signifie vaniteux, faiseur d’embarras, orgueilleux. Charmant d’apprendre que les habitants de mon village étaient surnommés de cette façon…
Il faut dire qu’au Moyen-Âge, il y avait dans la bourgade un château fort, une halle, une abbaye, un hôtel de ville et plusieurs foires annuelles. Les gens des villages voisins n’étaient considérés que comme des paysans… Il paraît aussi que les habitants de mon village appelaient les villas bourgeoises « Lè Castiau » : Castiau Jouret, Castiau d’Harveng, …
Voilà d’ou vient le surnom « Grand’Lë »
Après tout, il vaut mieux peut-être être appelé « Grand’ Lë » que les « Couyu’s du Bô » pour les habitants d’un autre village tout proche ou encore « Lé So(t) d’Oc», les « batcheux » ou les « Bour’s »…
Petite particularité de la sculpture du Grand'Lë : des copies ont déjà été achetées par 2 personnalités : Stéphanie de Monaco et Václav Havel.

N’ayant rien prévu pour la soirée, après les discours et le champagne qui va avec, je me laisse kidnapper par mes voisins.
Ambiance intimiste tout d’abord au Vieux Château, puis direction La Hamaide où ils veulent me faire découvrir une petite taverne agréable. Pas de chance : c’est réservé pour une fête privée. Le patron nous laisse cependant prendre un verre avant que les invités n’arrivent. Mes voisins me le présentent. J’ai un drôle de pressentiment. Mes voisins sont adorables mais je n’ai pas envie qu’ils se mêlent de ma vie privée.
Finalement, on se retrouve sur les hauteurs du village, dans un petit bistrot à l’ambiance bon enfant.
Bon enfant au départ puis un peu plus gênante pour moi quand j’ai commencé à recevoir sur ma table des verres qu’un client n’arrêtaient pas de me faire apporter... Et puis, vas-y que je t’envoie la serveuse en délégation pour connaître mon âge, mon nom , enfin …la totale quoi !Mes voisins étaient hilares. D., véritable armoire à glace, a même tenté de me faire passer pour sa fille pour calmer un peu le monsieur. Ca n’a pas découragé le monsieur en question…. D’autres voisins nous avaient rejoints entre-temps. Ils ne sont pas au courant de ma situation et n’ont rien compris à ce qu’il se passait !

Réflexion de mon voisin ‘papa d’un soir’ quand on a quitté le café : Tu vois, M, tu sors avec nous quelques fois et on va te trouver un homme !
Merci voisin, mais je préfère me débrouiller toute seule !

Maintenant, je file au club de jogging.
G. m’y attend.
J’ai promis. Alors …

09:39 Écrit par moonshine | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Colayne Tu vas voir, avant la fin de l'année, tu seras casée et remariée...
:-)

Écrit par : Colayne | 25/09/2005

Colayne, je ne suis pas pressée ;-)

Écrit par : Moonshine | 25/09/2005

Les commentaires sont fermés.