16/03/2005

journée difficile

Hier midi, je suis allée manger avec un ami. Il m’a invitée.
Il a senti que le moral n’était pas trop au beau fixe.
On a beaucoup parlé. Il m’a fait rire. Ca va mieux !

Le soir, piscine. Comme tous les mardis car il y a un espace réservé aux « nageurs ». Les habitués sont là. S. arrive. Il vient me parler. Il veut savoir si je suis remise de la semaine passée. Et bien non, pas encore… Et je retombe…. C’est trop douloureux encore. C’est trop tôt pour en parler sans que les larmes ne me montent aux yeux.
Je plonge dans l’eau. Je ne veux pas qu’il me voit pleurer. Mais mes forces ont disparu. Après 40 longueurs je suis épuisée et je quitte la piscine.
A. aussi voulait des nouvelles. Elle me l’a demandé indirectement. Très discrètement. J’ai fait semblant de ne pas comprendre ce qu’elle voulait dire. Pourtant, je sais qu’elle sait. S. le lui a dit. La semaine prochaine, il faudra que je lui parle.

21:35 Écrit par moonshine | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.